Beta test : comment Hello Charly améliore son parcours utilisateur avec les jeunes

La mise en place de beta test fait partie d’une routine bien installée chez Hello Charly. Chaque beta test permet d’améliorer nos parcours utilisateurs. Comment mettre en place un beta test et à quoi sert-il ? On vous donne notre recette magique 🔮

Le beta test : une approche user centric

Le beta test est loin d’être un test bête 🙃
Bien au contraire, il permet à une entreprise d’améliorer son produit grâce aux retours utilisateurs (a.k.a feedbacks) que lui font les beta testeur mobilisés à l’occasion du user test.  Lors d’un beta test, l’entreprise convie un panel de beta testeur qui correspondent à la cible du produit. Pendant un temps et un lieu donnés (ou à distance lorsque le produit le permet, comme une application ou une solution digitale plus globalement) , les beta testeur testent le produit et peuvent émettre des retours au fur et à mesure de leur avancée. Aussi, les beta testeurs peuvent compiler l’ensemble de leurs feedbacks à la fin de la séance de beta testing dans un formulaire fournit par l’entreprise. Les membres de la team produit intéressés par l’expérimentation, comme un product owner (chez Hello Charly, c’est Julie !) , animent le beta test et peuvent ainsi détecter tous les bugs et les points de blocage des beta testeur.

L’objectif d’une séance de beta test est de pouvoir collecter un maximum de feedbacks positifs et négatifs auprès d’un panel représentatif du public cible. Aussi, un beta test permet de détecter des bugs lorsqu’il s’agit d’une solution digitale, comme Charly ! Tout cela dans une logique de co-construction et d’amélioration du produit. Et chez Charly, on adooooore les beta test 🤩

Améliorer Charly grâce aux beta test : une routine bien installée

Des beta testeur…Charly en a vu un tas ! Et ce depuis ses premiers pas. Pour ses fondateurs, Fatma et Laurent, il n’était pas concevable que Charly grandisse seul. Au contraire, il doit apprendre et se construire aux côtés de ses jeunes utilisateurs. Aujourd’hui, la co-construction fait entièrement partie de l’ADN de Charly : il est fait pour et par les jeunes ❤

🤔 Ça se concrétise comment ? Au-delà des ateliers que nous organisons en classe ou dans le cadre de partenariats avec des organismes qui accompagnent des jeunes (nous y reviendrons plus tard) nous avons créé une communauté de jeunes sur Discord avec lesquels nous organisons, entre autres, des beta test. Nous avons instauré un processus qui s’articule de cette manière :
– Organisation du beta test ;
–  Récolte des retours utilisateur + bugs ;
–  Analyse et priorisation des tâches en interne ;
–  Intégration des modifications et correction des bugs ;
–  One more time (big up aux Daft Punk ✌😭) test utilisateur.

Une chorégraphie que nous connaissons par cœur et que nous avons plaisir à réaliser dès que nous déployons une nouvelle fonctionnalité ou un nouveau parcours. Voici un exemple d’amélioration que nous avons apporté à Charly grâce aux retours de nos beta testeur. Comme vous pouvez le constater, l’allure de cet élément est bien différente de son ancien look. Grâce aux feedbacks des beta testeur, nous avions compris en quoi le premier design pouvait être revu et quelles informations étaient importantes et donc, à mettre en avant. 

Comment organiser un beta test fun et ludique avec les jeunes ?

Lorsque nous organisons un beta test avec des jeunes, nous faisons en sorte d’allier l’utile à l’agréable. Pour ce faire, nous nous appuyons sur l’approche du hackathon pour animer nos test utilisateur. D’ailleurs, c’est le format que nous utilisons depuis quelques années dans le cadre des hackathons Meet Your Startup que nous mettons en place dans la Région Auvergne Rhône-Alpes aux côtés de la CPME du territoire.

Nous avons rencontré 60 élèves de différents niveaux (4ème, 3ème et des jeunes issus d’une classe Mission de Lutte contre le Décrochage Scolaire (MLDS)) lors de 3 hackathons organisés en début d’année 2021. Tous les élèves ont testé Charly et nous avons recueilli leurs feedbacks si précieux. Mais à chaque séance, avant d’entrer dans le vif du sujet avec les beta test, nous embarquons les jeunes dans l’univers Charly en leur proposant un défi à relever en équipe.

« Réalise un TikTok en équipe sur la thématique suivante : ce que je ne veux absolument pas dans mon futur métier, c’est… ». Vous avez 4 heures. En réalité, les élèves de 3ème du collège de Meximieux et les élèves de 4ème du collège Evariste Galois de Meyzieu sont parvenus à produire un super contenu sur leur réseau social préféré en à peine une heure ! Très emballés par l’idée, les jeunes collégiens ont pu réfléchir sur une thématique liée à leur orientation tout en réalisant le challenge TikTok du moment. Le clou du spectacle : le visionnage des TikTok de chaque équipe pour voir ce que les copains ont eu comme idée. Autant vous dire qu’avec toutes ces bonnes ondes, les conditions étaient idéales pour réaliser le beta-test 💡

Lorsqu’il apprend à connaître son interlocuteur, Charly s’intéresse toujours à ses centres d’intérêt. Pour lui (et pour nous 🤓), les passions sont une excellente entrée en matière pour parler d’orientation. Bingo pour les jeunes décrocheurs du Lycée professionnel les Canuts de Vaulx en Velin. La première activité de ce hackathon consistait à créer une affiche (comme un moodboard) représentative des centres d’intérêt des membres de chaque groupe. L’objectif ? Qu’ils pitchent leur affiche devant leurs camarades après une heure de découpage, de collage et de dessin. Grâce à cet exercice, nous avons pu sensibiliser les jeunes à leur orientation, en se basant sur leurs passions comme point de départ. Mais aussi, nous avons réussi à les embarquer très facilement en beta test avec Charly, puisqu’ils avaient déjà compris l’approche originale de l’outil.

Focus sur les beta test du parcours Charly x Région Grand Est avec les jeunes en situation de décrochage scolaire

La Région Grand Est nous a sollicité pour imaginer et déployer une version inédite de Charly sur son territoire. Le parcours est en ligne depuis le 7 décembre 2020.

Nous avons fait appel à Hello Charly sur le sujet de l’information sur les métiers et les formations, pour répondre à la problématique d’attractivité des métiers et sur comment nous parvenons à sensibiliser les publics et leur donner envie de s’engager dans tel ou tel parcours de formation pour accéder à un métier.

Clémence Nowak, cheffe du Service Orientation au sein de la Direction Orientation et Pilotage de la Région Grand Est

Ainsi, notre équipe a conçu un parcours ayant pour objectif de capter un maximum de jeunes déscolarisés de la Région ainsi que les NEET (Not in Education, Employment or Training) et de les rediriger vers les services orientation du territoire, dont le portail Orient’Est.

A notre habitude, nous avons souhaité tester notre parcours auprès du public cible afin qu’il réponde exactement à ses attentes et à ses besoins. Ainsi, la Région Grand Est nous a mis en lien avec des missions locales volontaires du territoire. Cela fait maintenant plusieurs semaines que nous organisons des beta test avec les missions locales du Pays Messin et de Charleville-Mézières, à distance. Nous nous focalisons davantage sur le beta test lors de nos échanges avec les jeunes, et nous en profitons pour leur poser quelques questions afin d’apprendre à les connaître. Les feedbacks formulés par les jeunes en situation de décrochage scolaire nous ont déjà permis d’améliorer notre chabot !

A votre tour, testez le parcours Région Grand Est ! C’est par ici.

Back to site top