L'année sabbatique : conseils pratico-pratiques pour l'organiser - Charly

L’année sabbatique : conseils pratico-pratiques pour l’organiser

Je sais pas toi, mais personnellement, j’attache autant d’importance aux expériences de vie qu’aux années d’études. Les études sont là pour nous cadrer, nous aider à nous orienter et découvrir des choses auxquelles on ne serait pas forcément confronté sans elles. Elles nous poussent à nous remettre en question, aller au fond des choses.

Mais la théorie doit être complétée par la pratique, sinon c’est pas drôle… 😉

Certaines personnes choisissent de combiner les deux. Une formation pro’, une activité extra-scolaire, du sport, du bénévolat, des stages, … Et d’autres décident de faire une pause dans leurs études!

C’est ce qu’on appelle une année sabbatique. Un break d’un an dans le parcours scolaire, pour faire ce qu’on veut. Ca a l’air plutôt chouette hein?

Il y’en a qui veulent juste prendre du temps pour réfléchir, d’autres qui en profitent pour avoir une première expérience professionnelle. Certains partent au pair, enseigner à l’étranger, ou explorent tout simplement le monde. Ca peut aussi être un bon moment pour acquérir des compétences précises, et faire des formations courtes.

Voici la définition donnée par le site Années Sabbatiques:

« L’année sabbatique se fait en général entre les étapes suivantes :

  • Entre la sortie de l’école secondaire ou du lycée et l’entrée dans un établissement d’enseignement supérieur
  • Suite à l’interruption d’une formation dans un établissement supérieur (interruption afin de se réorienter, due à des problèmes personels, etc.).
  • Au milieu de plusieurs années d’études (connu comme année de césure).
  • Entre la fin de ses études ou de sa formation et l’entrée dans la vie active
  • Entre plusieurs boulots, une fois rentré dans la vie active (également appelé congé sabbatique).

Par conséquent, nous considérons qu’une année de césure, un congé sabbatique ou une parenthèse utile peuvent tous les trois être définis comme une année sabbatique. »

Je te conseille vraiment d’aller faire un tour sur ce site, qui résume bien tes options !

Tellement d’opportunités s’offrent à celui ou celle qui souhaite faire une année sabbatique ! A condition de savoir la préparer, pour en profiter au maximum 😉

Parce que mine de rien, une année passe très vite. On peut juste s’habituer à ne rien faire et rater de supers occasions !

Alors, comment s’y préparer?

Prends le temps d’y penser bien à l’avance. Certaines personnes décident au dernier moment de faire une pause dans leurs études, mais pas forcément pour les bonnes raisons. On peut être dans une période de fatigue, de stress, et vouloir échapper à ses responsabilités en arrêtant tout. Mais ce n’est pas une bonne stratégie de faire une pause au milieu de son parcours sur un coup de tête. Cette pause pourrait vite se transformer en arrêt permanent, et c’est ce qu’on veut à tout prix éviter lorsqu’on parle d’année sabbatique.

Il faut se renseigner sur les possibilités d’année de césure si l’on est à l’université. C’est une procédure qui peut parfois prendre des mois. Et pour laquelle il faut réunir de nombreux documents.

Si l’on est certain de pouvoir administrativement prendre une pause, il s’agit ensuite de réfléchir à son projet. Et certains projets se préparent un an à l’avance.

Si l’on décide d’aller à l’étranger, il faut se renseigner sur les visas, les assurances, les comptes en banque, … Toutes les choses qui prennent du temps et qu’on a pas envie de faire, mais qui sont indispensables.

N’hésite pas à aller sur le site du Ministère des affaires étrangères, qui donne de bons conseils et te renseigne sur les pays à risques (dans lesquels tu n’as pas toujours le droit de voyager selon ton université si tu es en année de césure).

Il faut aussi réfléchir à son budget. Prévoir un budget des mois à l’avance n’est pas simple, encore plus si l’on change de ville. Chaque pays a son propre coût.

Penser aux transports et au logement à l’avance est indispensable.

Toutes ces choses sont très matérielles, mais plus elles sont préparées, moins tu auras de mauvaises surprises, et moins ça te coûtera, émotionnellement et matériellement.

Un dernier conseil :

Investis toi dans la préparation de ton voyage, laisse toi aller à rêver, faire des projets qui te tiennent à coeur! Les tâches administratives seront plus agréables si tu y ajoutes le fun 😉

En tout cas, je t’encourage à profiter d’une telle expérience, qui changera ton regard sur le monde !

N’hésite pas à me poser tes questions 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *