C'est APB, fais ce qu'il te plaît !! - Charly

C’est APB, fais ce qu’il te plaît !!

APB, 3 lettres, pas mieux ! Quand vient APB, viennent les angoisses, les peurs, les pressions de toutes pars. 36 vœux, obligatoires ou non ? Fac ou prépa ? Licence ou BTS ? 24 000 formations plus tard, tu ne sais toujours pas par où commencer !

Et c’est : N.O.R.M.A.L ! D’un coup, tu as l’impression que ton avenir tiens dans un site web fait en 24 étapes, 10 dates et un algorithme (what ??) pas très très clair… Et si tout n’est pas clair dans ta tête non plus, il y a une première vérité que tu dois savoir : tu n’es pas seul !

Tu fais partie des 700 000 bacheliers +++ tous ceux qui se réorientent qui doivent se prononcer pour l’an prochain. Que dis-je ! Septembre prochain ! C’est la course entre les dates et les choix, et tu ne sais plus où donner de la tête, alors même que tu viens juste de tourner la page des bacs blancs.

Alors par où commencer ? Une seule réponse : par toi !

Tout simplement. Eh oui, APB, c’est uniquement pour saisir tes choix (on parle bien de TES choix), et être affecté un peu par hasard, un peu en fonction de tes notes, un peu en fonction de tes motivations. Alors le plus gros du travail commence avec toi-même.

Qu’est-ce que tu veux faire plus tard ?

Pour répondre à ces questions, il y a 1 000 techniques, conseillers, coachs, sites internet qui te donneront beaucoup d’informations. Certains sur les écoles, les formations, les métiers. D’autres pousseront le bouchon un peu plus loin pour t’amener à te poser les bonnes questions pour t’orienter.

C’est ce que je fais. Moi, c’est Charly, ton coach par SMS ou par Facebook Messenger. Comme tu préfères ! Tu me contactes quand tu veux et on réponds ensemble à la question : qu’est-ce que tu veux faire plus tard ?

Et si tu n’as pas envie de m’écrire, je ne sais pour quelle raison, je t’invite fortement à te poser quelques questions pour faire les choix qui te plaisent. Au risque de le regretter dans quelques années… voire dans quelques mois ! Savais-tu qu’1 étudiant sur 2 refait sa première année après le bac ?

Se réorienter ce n’est pas forcément une mauvaise chose. Ca veut souvent dire qu’on a pris le temps de se poser des questions pour aller dans les voies qui correspondent beaucoup plus à ce qu’on aime.

Mais si maintenant, là, tout de suite, tu pouvais l’éviter ?

Voici la méthode basique – la base de la base – pour faire ce qui te plaît :

  1. Explore toutes les possibilités : ne te ferme aucune porte ! Renseigne-toi, sans prendre en compte ta spécialité ou ton bac, sur tous les métiers, les métiers du futur et projette-toi dans la journée idéale !
  2. Qui es-tu ? Fais la liste de tout ce que tu es : tes qualités, tes passions, tes forces, tes talents, tes envies, ta façon de voir le monde. Et surtout : si tu devais laisser une trace dans ce monde, pour la postérité, qu’est-ce que tu veux qu’on retienne de toi ?
  3. Qu’est-ce que tu aimes ? Penses à tout ce que tu aimes faire en dehors des cours, mais aussi à tout ce que tu aimerais faire, sans en avoir le temps. Imagine que tu as gagné au loto ! Que ferais-tu de tes journées ? Grande question…
  4. Jusqu’où es-tu capable d’aller ? On parle ici de ta force de travail, des efforts que tu sais que tu peux faire pour atteindre tes objectifs.
  5. Penses à septembre comme si c’était demain. Es-tu dans une classe, dans un amphi ? Rencontres-tu de nouvelles personnes ? As-tu des notes, un suivi par des profs ? Pars-tu étudier à l’étranger ? Fais-tu des stages

Rien qu’avec les réponses à ces questions, tu sauras déjà où piocher les formations qui vont te plaire à coup sûr ! Et si tu hésites encore, envoie-moi un texto !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *