Etre heureux au travail : pourquoi est-ce si important ? - Charly

Etre heureux au travail : pourquoi est-ce si important ?

Etre heureux au travail, c’est pas gagné. Quand 1 français sur 2 déclare être malheureux au travail, tu te demandes si c’est vraiment réalisable. Malgré tout, t’épanouir dans ton job c’est très important ! Je t’explique ici toutes les raisons.

Petit digression avant d’aller plus loin et de découvrir toutes ces raisons : tu as souvent tendance à placer le salaire en haut de tes priorités. Tu as tout à fait raison : bien gagner sa vie, c’est bénéfique à tous points de vue. Tu seras plus tranquille, tu te poseras moins de questions et tu pourras t’offrir pas mal de choses qui vont améliorer ton quotidien.

Mais arrivé à un certain stade, quand tu te rends compte que tu passes la majorité de ton temps au travail, les priorités commencent à bouger. Le bureau, tu y es toute la journée. Les collègues deviennent ton environnement direct. Parfois, tu les vois même plus que ta propre famille !

Alors d’autres choses commencent à passer avant dans ta liste de priorités : les horaires que tu fais, les déplacements, la position de ta chaise en face de ton pc ou ton mac, la nourriture de ta cantine. Mais pas seulement. Et voilà en 5 raisons pourquoi le bonheur au travail, c’est important.

1. Le nerf de la guerre : la motivation !

Etre motivé te rend plus fort ! Ça parait évident dit comme ça, mais avoir un objectif clair et te rendre compte tu as les moyens d’y arriver, c’est le minimum requis de toute mission. La motivation te vient alors naturellement, puisque tu vois clairement la route devant toi, celle qui te permet d’atteindre ton objectif.

La motivation te permet surtout de voir quels aspects de tes compétences ou de tes connaissances tu peux améliorer. Avec la motivation, vient la progression ! Et c’est tout ce qu’il te faut pour avoir la satisfaction. Ou presque…

2. La motivation, oui mais… pourquoi ?

La motivation c’est bien. Mais ça ne fait pas tout ! Ton job doit servir à quelque chose qui compte pour toi. Tes objectifs ne doivent pas seulement être imposés par ta hiérarchie, il faut aussi que tu te les appropries. C’est le meilleur moyen de trouver du sens à tout ce que tu fais.

Le sens, ça veut dire quoi au juste ? Pour certains, le sens va de pair avec l’utilité sociale. En gros, ton travail aide le monde à aller mieux : sur le plan écologique, humanitaire, social, ou simplement en créant de l’emploi. Il y a plein de moyens de trouver du sens à son travail.

3. Trouver du sens pour les autres. Mais d’abord pour soi !

Le sens n’a de sens que s’il résonne en toi. Tu peux travailler dans une structure d’utilité sociale et ne pas être heureux au travail. Les profs, les médecins, les urgentistes, les personnes qui travaillent dans des associations, ont un point commun : ils travaillent tous dans une structure faite pour aider les autres. Mais ça ne fait pas forcément d’eux des gens heureux dans leur job !

Trouver du sens tout seul, ça ne suffit pas. Il faut que la dynamique soit globale, que les efforts de tout le monde soit alignés. Mais ce qu’il faut aligner nécessairement, ce sont tes propres valeurs avec le job que tu choisis : chacun a ses propres valeurs. Solidarité, humilité, partage, effort, famille, écologie, etc. Trouver l’alignement parfait entre les valeurs qui te définissent et le job que tu choisis est primordial !

4. La question centrale de l’autonomie !

Une fois que tu as des objectifs alignés avec tes valeurs, que tu trouves du sens à ton travail, il faut pouvoir te réaliser pleinement. Ce qui veut dire engager toutes tes compétences fortes et tes qualités humaines pour pouvoir t’épanouir. Ce serait d’ailleurs la définition parfaite du bonheur au travail ! Mais pour que cela soit possible, encore faut-il avoir le champ libre pour le faire.

Alors impossible d’y arriver si tu n’es pas autonome. Tu dois avoir les responsabilités qui te permettent d’y arriver. Ce qui ne veut pas forcément dire que tu dois être le chef ! Il faut que ta hiérarchie te permette de t’épanouir dans toutes ces questions, et du coup t’accorder la confiance que tu mérites pour mener à bien tous tes projets.

5. La confiance, la cerise sur le gâteau

Pour couronner le tout, la confiance est ce qui permet aux personnes d’une même équipe de travailler en toute autonomie, et de collaborer paisiblement sur chacun des sujets. La confiance que ta hiérarchie te donne, que tes équipes t’accordent, c’est essentiel. La confiance c’est aussi important pour toi : plus tu atteints tes objectifs avec succès, plus tu te sens plus légitime de progresser et d’aller encore plus loin dans tes capacités.

Alors le bonheur au travail est un joyeux mix entre tous ces éléments. Chaque brique est importante pour construire la maison, alors fais en sorte de faire les bons choix d’équipe, de chef, de responsabilités et de mission de l’entreprise !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *