A quoi servent les études ? Et pourquoi tu ne peux pas t’en passer - Charly

A quoi servent les études ? Et pourquoi tu ne peux pas t’en passer

Les études. Apprendre par cœur des chapitres entiers. Lire, relire, réciter et re-réciter des centaines de fiches. Réviser, réviser, réviser. Assis sur une chaise devant un professeur qui parle pendant des heures. De la théorie et encore de la théorie. Les travaux pratiques ? Ils n’ont de pratique que le nom.

Pratiquement tous ceux qui travaillent te le confirment : de leurs études, ils n’utilisent qu’une infime partie dans leur job. Même s’ils passent 2, 3, 5 ou 8 ans à étudier après le bac, la vrai vie une fois au boulot se sert rarement des formules de mathématiques ou des citations des philosophes de l’Antiquité.

Alors étudier pour travailler ? Mouais… Apprendre un métier en allant à l’école ? Pas gagné dans tous les secteurs. Non seulement étudier coûte cher, mais tu auras sûrement la sensation d’apprendre des choses… pour rien ! Ajoute à cela tous les témoignages de tous ceux qui font le job de leurs rêves sans qu’il n’y ait aucun lien avec les études qu’ils ont faites.

Passer de longues heures assis sur une chaise pas très confortable pour écouter des professeurs raconter tout ce que tu peux trouver par toi-même sur Wikipédia ou en cours en ligne, est-ce que ça a encore un sens ?

Et quel que soit le job que tu vas choisir, sois sûr d’entendre cette phrase de ton chef ou de ton collègue le premier jour : « oublie tout ce que tu as appris en cours, c’est en travaillant que tu apprendras… à travailler ! »

Donc tu as 100% raison de te poser cette question hyper pratique : à quoi ça sert d’étudier ?

Charly t’explique en quelques points pourquoi tes études sont (presque) incontournables pour décrocher le job qui te plaît, et te donne les astuces à garder en tête pour ne pas perdre de vue ton objectif.

Prendre le temps

Quelques années d’études, qu’elles soient longues ou courtes, te permettent de te donner le temps de mûrir ton projet professionnel. Faire connaissance avec les matières qui font la spécialité de ton futur job, discuter avec des étudiants qui ont quelques années de plus que toi, échanger avec les professeurs qui ont vu passer de nombreuses promotions d’étudiants, toutes ces occasions te permettent d’affiner ton projet professionnel.

Ton objectif pendant tes études est unique : valider ton orientation professionnelle. Etre de plus en plus sûr que c’est bien fait pour toi. Avoir de plus en plus confiance quand on te pose la question « qu’est-ce que tu veux faire plus tard ? » et pouvoir y répondre de façon à peu près certaine : « c’est ça que je veux faire ».

Tes études, c’est un peu l’avant-goût du monde professionnel, même si les codes sont totalement différents ! Mais par rapport au lycée où tu étais cloisonné, coupé du monde du travail, les études supérieures te permettent de faire des ponts pour mieux connaître l’étape d’après, celle de ton prochain job.

Alors prendre le temps d’y réfléchir, savoir ce que tu veux faire et surtout ce que tu ne veux pas faire, c’est loin de constituer du temps perdu. Au contraire, c’est une chance pour confirmer tes choix, ou bifurquer si tu te rends compte que c’est loin de ce dans quoi tu te projettes.

Etre crédible devant tes futurs patrons

La route est longue et pénible pour ceux qui choisissent de ne pas faire des études et qui doivent trouver un travail. En allant jusqu’au bout de tes études, tu valides un premier point : tu seras pris au sérieux. Devant tes futurs employeurs, que ce soit pour un petit job ou le job de tes rêves, les quelques lignes qui résumeront tes études sur ton CV seront la première preuve de ta motivation.

Le CV va disparaître ? Peut-être, mais pas tout de suite, surtout pas en France ! En plus, une fois devant ton futur chef, tu devras raconter une histoire, celle qui t’a poussée à les contacter et à te porter candidat. Ton histoire, c’est uniquement le récit de tous les arguments qui font que tu seras le meilleur à ce poste. Non pas le meilleur candidat, mais bien le meilleur employé !

Alors si les études sont une preuve qui tu été assez motivé pour aller jusqu’au bout et décrocher ton diplôme, tu ne peux pas t’en passer !

Acquérir les bonnes méthodes

Le plus gros avantage des études, c’est que ça te donne une méthodologie à toute épreuve ! C’est encore plus vrai pour les cursus type prépas ou grandes écoles, mais ça s’applique aussi à toutes les formations.

Les études et la rigueur qu’elles imposent vont t’apprendre à t’organiser dans ton travail, et à travailler de manière efficace. Tu vas notamment apprendre à faire des recherches correctement, à rédiger des dossiers bien construits, à regrouper des informations fiables, à synthétiser des documents, à organiser ta pensée…

Autant de techniques qui te seront indispensables dans le monde du travail, et que tu as tout intérêt à lister afin de les ressortir lors d’un entretien !

D’ailleurs, à force de passer des oraux, tu verras que tu seras de plus en plus à l’aise et tu apprendras à répondre aux questions sans bégayer : un atout inestimable pour les entretiens ! Et si tu comptes monter ta propre entreprise, ça te sera encore plus utile pour attirer clients et investisseurs.

Si, en plus, tu fais un petit boulot à côté, tu pourras montrer à tes futurs recruteurs que tu es capable de mener plusieurs activités de front et que tu gères bien ton temps, puisque tu as réussi à obtenir ton diplôme tout en consacrant toutes les semaines ~ 20h de ton temps à ton job étudiant !

Côté perso, ça te permettra de jongler plus ou moins sereinement entre les 35h hebdomadaires et ta vie perso.

S’abreuver de théories

Ce n’est sans doute pas l’aspect le plus fun des études, mais tu verras que quelque soit la formation que tu choisis, il y a beaucoup, beaucoup de théorie : on t’expliquera toutes sortes de notions et de vocabulaire.

Ces cours ont de très grandes propriétés somnifères, mais ils ne sont pas à négliger : c’est grâce à eux que tu seras en mesure de communiquer de manière efficace dans le monde du travail.

En effet, chaque secteur emploie un registre et donc un vocabulaire qui lui est particulier, et grâce à tes études, tu comprendras tout ce qu’on te dira sans avoir recours à Google, et surtout… tu seras capable de répondre !

Ils ont l’air un peu méchants, mais ils sont un précieux soutien : ton réseau !

Réseauter

Les étudiants d’école de commerce le savent mieux que quiconque, c’est en grande partie en école que l’on construit son réseau, et le réseau, c’est vital !

Les rencontres que tu feras lors de soirées étudiantes, au détour d’un séminaire, ou tout simplement en cours (qu’il s’agisse de profs ou d’autres étudiants) sont un atout de poids qu’il faut savoir exploiter.

Même si ce n’est pas dans ta nature, tu apprendras à aller vers les gens au maximum, discuter de leurs parcours, leurs projets. Ce qu’ils ont pensé de tel cours, comment ils ont fait pour trouver leurs stages, ce qu’ils ont vécu en échange universitaire, comment travailler dans telle entreprise. C’est un excellent moyen de trouver des stages, des idées de poursuite d’études, et plus tard, un boulot, voire des clients !

Garde le contact avec un maximum de personnes, notamment via LinkedIn, ainsi tu pourras piocher dans ce réseau quand tu en auras besoin. Oui oui, LinkedIn peut te servir même si tu es étudiant !

Beaucoup de formations et d’écoles entretiennent leurs réseaux d’anciens, ça leur permet de donner un sens à leur formation, et toi, ça te permet d’avoir un réservoir de personnes à solliciter pour tes recherches de stages ou de jobs.

On est toujours plus enclin à faire confiance à quelqu’un qui est passé par la même formation, d’une part parce qu’on est nostalgique, et d’autre part parce qu’on connait la valeur de la formation et qu’on est passé par là.

Un critère à ne pas négliger, donc.

Multiplier les expériences de toutes sortes

L’un des plus gros atouts des études, c’est qu’elles te permettent de multiplier les expériences !

Par exemple, c’est plus simple de faire un stage quand on est inscrit dans un établissement qui peut nous délivrer une convention (important à savoir : tu peux faire des stages même s’ils ne sont pas obligatoires dans ton cursus ! Profite des vacances pour te construire ta propre expérience professionnelle dès que tu en as la possibilité).

De la même façon, les séjours à l’étranger sont vraiment encouragés, que tu aies les meilleures ou les moins bonnes notes de ta promo ! Et surtout, tu ne payes pas les frais d’inscription qui sont souvent très élevés à l’étranger, notamment aux USA.

Les études, si elles ne sont pas 100% obligatoires pour beaucoup de métiers, sont tout de même un tremplin incontournables vers des horizons plus intéressants.

Te faire plein de nouveaux amis… pour la vie !

Tu vois l’image de l’étudiant qui débarque en 1ère année complètement seul et déboussolé ? Tu peux vite l’effacer de ta tête, puisqu’en quelques jours, tu vas pouvoir te faire ta bande d’amie pour la vie. Les liens que tu tisses après le lycée sont complètement différents de tout ce que tu as connu avant.

Avec ces gens-là, tu vas galérer pour réviser, tu vas boire des coups avec ton propre argent, tu vas organiser des sorties et des voyages, et tu vas doucement te métamorphoser pour devenir celui que tu as toujours rêvé d’être !

En plus, tu as 40% de chances de trouver la femme ou l’homme de ta vie pendant tes études ❤

Argument de poids : c’est à la fac que l’amour tu trouveras !

Les études, si elles ne sont pas 100% obligatoires pour beaucoup de métiers, sont tout de même un tremplin incontournable vers des horizons plus épanouissants pour toi, surtout au niveau personnel !

Et puis, qui sait ? Si ça se trouve, tu vas adorer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *