Le guide complet sur l’orientation scolaire

Le petit guide pour bien s’orienter

L’orientation scolaire. Tu as peut-être l’impression que c’est une démarche qui t’est rabâchée depuis l’entrée au collège jusqu’à la dernière année de lycée. Si tu n’as pas encore trouvé ta voie, il est probable que ce sujet te stresse ou commence sérieusement à te prendre la tête. C’est absolument normal. Tu n’es pas le seul à être dans le flou, la majorité des jeunes sont comme toi, confus et étourdis par les milliers de chemins qui se présentent face à eux.

Pour commencer, on va faire le point sur toutes les étapes qu’il y a à franchir pour bien réussir son orientation, comme ça, tu auras une idée bien précise de là où tu en es exactement et du travail qu’il te reste à accomplir.

L’introspection

Prend un papier et un crayon, ou ton portable, peu importe, l’idée c’est de rédiger un petit document à conserver tout au long de son parcours. Commence par y noter tes passions, les choses que tu aimes faire, les domaines dans lesquels tu te trouves doué. Ça peut être la musique, la cuisine, les jeux vidéo, ou encore la lecture. C’est en fait toutes les activités que tu pratiques pour décompresser et qui te font kiffer.

Aujourd’hui, tu te lèves tôt le matin pour aller en cours et tu vis des jours galères où tu es forcé de bosser sur des sujets qui ne t’intéressent pas du tout. Plus tard, si tu fais le bon choix, le réveil à six heures du mat’ va beaucoup moins piquer car tu vas faire ces efforts pour un boulot passionnant. Ta future journée de travail doit ressembler aux samedis excitants où tu joues un tournoi important avec ton équipe de foot ou aux dimanches mémorables où tu bosses sur un projet musical avec tes potes. L’orientation scolaire, ce n’est ni plus ni moins que le moyen qui permet d’atteindre ce bel objectif.

des femmes font des recherche d'orientation scolaire sur un ordinateur

Les recherches

Une fois que tu as noté toutes tes idées, que tu as sous les yeux la liste de tes compétences et de tes goûts, va regarder sur internet. À notre époque, ça reste le meilleur endroit pour trouver des bonnes infos, tout est accessible gratuitement et en un rien de temps.

Voici quelques mots-clés à taper sur Google pour atterrir au bon endroit, à toi de les adapter selon ta situation :

  • Quel métier choisir quand on aime la musique ?
  • Avec quels métiers peut-on voyager ?
  • Quelles études poursuivre pour travailler dans le sport ?
  • Existe-t-il une formation pour devenir architecte ?

Tu pourras également trouver des renseignements précieux sur l’orientation scolaire en allant visiter le CIO de ta ville par exemple. Tu y feras plusieurs passages avec ta classe mais rien ne t’empêche d’aller t’y balader de ton côté.

La pratique

Maintenant que tu t’es bien creusé les méninges pour trouver le job de tes rêves, il faut aller l’essayer. C’est le but du stage. Tu en auras un premier dès la classe de troisième, pendant une semaine. Ça peut te sembler court mais c’est déjà largement suffisant pour découvrir des métiers et vérifier sur le terrain si tes premières idées étaient pertinentes. Si jamais ce n’est pas le cas, fais d’autres demandes. Bouge, explore, le monde du travail t’accueillera à bras ouverts.

Les collégiens comme les lycéens peuvent effectuer des stages pendant les vacances scolaires, il faut se renseigner auprès des CCI (Chambres de commerce et d’industrie). Il ne faut pas hésiter à les solliciter car l’expérience accumulée pendant ces journées passées dans différentes boîtes va t’être très précieuse pour la suite.

Le conseiller d’orientation scolaire

L’introspection est terminée, tu as listé les boulots susceptibles de te plaire, tu as noté les formations et les écoles qui y correspondent, tu as effectué un ou plusieurs stages pour te conforter dans ton choix, c’est le moment d’aller faire un bilan d’orientation. Que tu sois déjà très avancé dans ta recherche ou toujours dans le vague, le conseiller d’orientation saura te prodiguer des conseils décisifs. Tu pourras le trouver au sein de ton collège ou de ton lycée, ainsi qu’au CIO.

Il te fera passer un test d’orientation. C’est une série de questions qui détermineront ton profil et qui, en plus de tes résultats scolaires et des appréciations de tes professeurs, lui permettront de te proposer la branche qui lui semble la plus adéquate pour toi.

Aller plus loin grâce à Hello Charly

Les dispositifs dont nous venons de parler peuvent s’avérer très efficaces, mais la plupart du temps, vu l’importance et la complexité du sujet, il te restera pas mal de questions en tête. C’est là que nous entrons dans le game. Nous avons créé pour toi des chatbots, ils agissent comme un coach d’orientation virtuel avec qui tu peux communiquer 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, ils t’aideront à y voir plus clair dans cette jungle d’informations. Avec notre site, plus la peine d’attendre, une aide précise et détaillée te sera apportée au moment où tu en auras besoin. Pour choisir la bonne filière ou changer d’orientation, nous te trouvons les solutions.

Contester l’orientation scolaire

Après avoir suivi ces étapes à la lettre et t’être donné à fond tout au long de l’année, le conseil de classe peut quand même décider de refuser tes voeux et délivrer un bilan d’orientation contraire à tes aspirations, mais pas d’inquiétude, rien n’est définitif. Tes parents ont la possibilité de demander un rendez-vous avec ton proviseur pour venir débattre en face-à-face de ton orientation scolaire. Si leurs arguments ne le font pas changer d’avis et qu’il confirme une décision qui vous semble injuste, il faut envoyer une réclamation (dans les trois jours) à la commission d’appel départementale qui vous rencontrera pour régler la situation. Rater son bac ou avoir de mauvaises notes ne doit pas être une raison suffisante pour contrecarrer un projet d’orientation sérieux, surtout quand il est aussi bien construit… !

Back to site top