Les bonnes pratiques de l’alternance pour réussir dans le monde professionnel

Les cours auxquels tu assistes sur les bancs de l’université te préparent-ils vraiment à affronter le monde du travail ? Tu t’es certainement posé cette question plus d’une fois dans tes moments de doute ou peut-être au moment où tu as voulu tout abandonner. La réponse ? Oui et non.

Oui, parce que ces cours te permettent d’accumuler le maximum de connaissances, et de compétences avec des bases solides dont tu te serviras une fois au travail. Et non, parce que, -si je peux utiliser une expression des années 80- c’est en forgeant qu’on devient forgeron et c’est en travaillant qu’on devient un bon travailleur (malin, n’est-ce pas ?). D’où l’intérêt des formations en alternance.

Les indispensables pour trouver l’alternance qui te convient 

Pour trouver une bonne alternance il est important de te poser plusieurs questions sur ce que tu veux vraiment et pour ton projet professionnel. L’alternance est la transition entre la vie estudiantine et professionnelle, c’est donc le moment pour toi, de mettre la théorie en pratique. C’est également le moment de définir ton projet professionnel pour déterminer ce que tu as envie d’apprendre et pour détecter les missions que tu vas vouloir aborder. Cela va te permettre de te positionner sur le marché du travail. L’intérêt pour toi est de te tourner vers un secteur qui te convient selon tes valeurs et tes contributions. Tu auras par la suite plus de chances de trouver une entreprise en correspondance, ou de continuer avec l’entreprise dans laquelle tu es !  

Pour te permettre de trouver la bonne alternance et de faire une bonne transition entre étude et monde du travail voici quelques conseils : 

Définir un titre de poste : 

Te définir un titre de poste précis te permettra de te faire comprendre auprès des recruteurs et t’aidera à sélectionner les offres qui te conviennent. Cette année d’alternance doit te faire évoluer pour que tu puisses être un jeune junior opérationnel sur le marché du travail. 

Il est donc important que tes objectifs soient clairement identifiables afin que l’entreprise soit en mesure de t’aider à acquérir ces nouvelles compétences. 

Définir tes missions : 

Lors de tes entretiens n’hésite pas à exposer tes besoins professionnels, ainsi l’entreprise sera plus à même de te proposer un poste en cohérence avec ta demande. Attention, je ne dis pas que ton poste est à la carte ! Tu t’en doutes, tu auras des missions à effectuer qui seront probablement ennuyantes ou qui te paraîtront sans intérêt pour toi… pourtant  ce sont ces types de missions qui feront de toi le forgeron #80’s. Cela dit ces missions ne doivent pas représenter la totalité de ton alternance. Si par exemple tu souhaites te spécialiser en management agile mais que ta mission principale est la gestion de planning alors tu pourras revoir ta fiche de poste. 

Définir ce que tu peux apporter à ton entreprise : 

Ton année d’alternance doit être bénéfique pour toi, mais tu dois aussi pouvoir apporter tes compétences à ton entreprise. Cela pourra te permettre de te démarquer et de montrer ta motivation, ce sera également un moyen de prouver que tu as des connaissances, ce qui peut rassurer une entreprise. 

Pose-toi les bonnes questions : 

Il est donc important de te poser les bonnes questions pour connaître tes envies, et savoir dans quel secteur tu vas te diriger, notamment grâce à ce que tu vas apprendre au  cours de ta formation professionnelle et scolaire. Pour cela n’hésite pas à contacter des professionnels sur Linkedin afin de parler des métiers sur lesquels tu te poses encore des questions. Les professionnels sont souvent ouverts pour discuter un petit moment de leur métier afin d’aider un étudiant. Tu peux aussi en parler avec tes professeurs ou le service pédagogique de ta formation. L’important c’est d’en discuter, cela t’aidera à te faire un avis. Sinon tu peux toujours venir me parler de tes choix et de tes doutes ! Je pourrai t’accompagner dans ta démarche. 

Quelles attitudes adopter en alternance ?

Bien sûr, être curieux, ponctuel, poli… sont des prérequis pour que ton alternance se passe bien, mais nous n’allons pas nous étaler sur les courtoisies basiques, tu connais déjà la chanson. 

Les attitudes à réellement adopter en alternance sont nombreuses. Je vais te donner celles qui me paraissent les plus importantes pour toi et dont tu ne connais probablement pas la chanson : 

– Te positionner : avoir un avis concret va te permettre de gagner en fiabilité. C’est un exercice compliqué lorsque tu es encore à l’école… car l’école te permet de tester et prendre des risques, de créer, toujours dans le but d’apprendre et de comprendre de tes erreurs. Là où l’entreprise est également un lieu de création et d’expérimentation mais dans lequel tu dois composer en fonction de ton équipe, du contexte, des enjeux de la structure. Et comme tu ne connais pas forcément tous ces paramètres tu es obligé d’avoir une attitude plus rationnelle et justifiée, de vérifier régulièrement avec ton responsable et tes collègues si ce que tu fais est conforme aux attentes ou peut avoir de bons résultats sans impacter le travail des autres. Alors avant de donner ton avis, réfléchis aux impacts et surtout aux arguments que tu pourrais donner pour mieux convaincre. Sinon n’hésite pas à dire que tu ne sais pas et que tu as besoin de te poser pour réfléchir, on ne peut pas tout savoir hein ;). 

– S’intéresser à la vie de l’entreprise : pose des questions à tes collègues sur leurs projets, sur ce qu’ils font, quels sont les enjeux… Cela te permettra d’avoir une vision d’ensemble de ton entreprise, et qui sait… tu pourras peut-être donner des idées ! Avoir une vision globale peut t’aider à ajuster tes rendus en répondant aux besoins de ton entreprise. Et puis c’est un moyen de parler à tes collègues et de mieux comprendre leur poste.  

– Demander lorsque tu ne comprends pas : plutôt que de perdre du temps en passant 2h sur internet à chercher la réponse à ta question, demande à un collègue qui aura une connaissance technique de ce que tu fais. Autant passer 1h à découvrir spécifiquement un outil ou une technique et ressortir avec les bonnes connaissances. 

– Faire plusieurs points avec ton tuteur : faire des points avec ton tuteur va te permettre de voir ton évolution professionnelle et de comprendre les points que tu dois améliorer. C’est aussi le moment de lui expliquer ce que tu aimerais approfondir, ce qui te convient et ce qui te pose problème. 

– Ne pas négliger ton année scolaire : même si tu commences à prendre l’habitude du monde professionnel, ne néglige pas ton année scolaire… Continue de travailler et de réviser afin d’assurer l’obtention de ton diplôme, de plus tu vas continuer à apprendre en cours ce qui te permettra de mieux avancer en alternance. Tu pourras ainsi faire un parallèle entre tes cours et ton poste. 

Comment gérer alternance et cours ?

Eh oui ce n’est pas facile de gérer le travail, les cours, les partiels, les projets et l’examen final. L’enjeu reste tout de même d’obtenir ton diplôme dans le cas où tu ne veux pas refaire ton année… Reste donc à la fois focus sur tes cours et la qualité de tes rendus mais aussi sur ta recherche de poste (ou la confirmation de ton intégration dans l’entreprise dans laquelle tu fais ton alternance), surtout en fin d’alternance. En fait tu vas un peu jouer à superman pendant quelques mois, t’organiser pour être présent sur tous les plans. Il n’y a pas de réel secret, tu vas devoir accorder du temps pour ton travail, ton école et ta recherche de job. L’important est de savoir prioriser selon les moments de l’année. Sache que dans tous les cas tu vas en ressortir avec plus d’expérience et une vraie capacité à gérer plusieurs sujets en même temps, que tu pourras revendre demain ! Et n’oublie pas que des milliers d’étudiants y sont arrivés avant toi ! 

J’espère que ces conseils t’apporteront de l’aide dans ta transition entre vie étudiante et vie professionnelle ! Il est vrai que c’est un passage stressant mais la vie est faite de plein de rebondissements. Alors pas de panique, tout va bien se passer, c’est ta dernière ligne droite ! Et crois-moi, même si ça n’est pas tous les jours facile tu es une vraie force de la nature !

Back to site top